Articles phares, Exploring Europe 2016, Vanlife
comments 2

Bivouac lapon

Partager

Nous passons quatre jours dans les grands espaces de la Laponie finlandaise pour nous imprégner de sa beauté et goûter ses fruits ! A cette occasion nous hébergeons à bord de notre van un couple finlandais, Roope et Anna.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Sous leurs conseils, nous cherchons des « lakka » en bord de pistes. Ces mûres arctiques sont très rares et très appréciées des locaux. Nous trouvons, tout à fait par hasard, un marais aux reflets orangés car tapissé de ces précieuses baies.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Roope et Anna n’en ont jamais vu autant d’un coup ! Chapeaux à moustiquaire et chaussures tout-terrains, nous voilà parés pour nous enfoncer dans la gadoue et récolter ce fruit ambré, crémeux, peu sucré, et un peu amer. Nous voilà avec trois boîtes entières de ce dessert finlandais, mais il nous manque le plat principal.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Roope, grand amateur de pêche, a tout l’attirail nécessaire : cannes, leurres en tous genres, couteaux, vêtements étanches, bateau gonflable, etc. Bertrand profite de ses conseils pour se trouver une canne plus adaptée. Roope la lui dédicace du bout de son couteau.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Nous pêchons donc tous ensemble pendant ces 4 jours sous ses conseils. Résultats : 3 lignes cassées pour Elsa, zéro prise pour Anna, 1 brochet pour Bertrand et une multitude de perches pour Roope.

DSC_0471 copie

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Il y a tant de choses à voir et à faire dans ces forêts. Nous croisons des rennes peu farouches, admirons les formes et couleurs des champignons sauvages, grattons un peu de guitare, et testons les rapides sur leur bateau-rafting !

DSC_0402 copie

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Nous enchainons les campements « avec vue » : rivières, lacs, forêts de pins, arcs-en-ciel et soleil de minuit… Mais le charme d’un camp de fortune repose principalement sur son âtre. Les flammes chaleureuses réchauffent les cœurs et les corps, sèchent les vêtements, cuisent saucisses et poissons, et éloignent même les légions de moustiques.

DSC_0507 copie

DSC_0496 copie

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Si les leçons de finlandais d’Anna risquent de s’estomper avec le temps, il est certain que les astuces Mac Gyver de Roope nous seront bien utiles pour notre voyage qui continue 😉


[On the road, between the 66°42’42.3″N 26°45’58.7″E and the 67°10’09.7″N 24°56’08.8″E]

Partager

2 Comments

  1. Douget Roger & Pierrette says

    Avec un arc en ciel au bout de la canne à pêche comment ne pas attraper de beaux poissons!

Laisser un commentaire