All posts filed under: Cooking the Van

Recettes nomades.

À l’italienne

Partager

RISOTTO LE TORE (gluten et lactose free) Ingrédients : un oignon : cipolla 2 tiges de céleris : sedano coulis de tomates du tore : coulis al pomodoro « le tore » huile d’olive du tore : olio d’oliva « le tore » Recette : Couper l’oignon très fins en tout petits cubes, les verser dans une poêle enduite d’huile d’olive. Ôter les feuilles du céleris. Trancher les tiges dans le sens de la longueur. Quand la largeur est suffisamment fine, couper les tiges en tout petits dés. Les verser dans la poêle. Mettre la poêle sur feu fort et faire revenir 5min le céleris et l’oignon. Ajouter le coulis de tomate. Saler la mixture. Laisser le feu fort 5/10min pour que l’eau des tomates s’évapore. Touiller de temps en temps avec une cuillère en bois. Verser le riz à risotto dans la sauce. Touiller sans cesse. Laisser le riz cuire dans le coulis à feu fort pendant 5min puis le baisser sur feu doux. Quand le riz accroche ajouter de l’eau. Réitérer plusieurs fois …

Partager

TZATZIKI !

Partager

En Grèce il n’est pas de restaurant sans tzatziki. Il est toujours présent. Oscillant entre 2,50€ et 4,50€, il se trouve habituellement avec les “mezze” (les petites entrées à partager ou à grignoter avant de passer aux choses sérieuses). Nous avons mangé du tzatziki (presque) chaque jour passé en Grèce. Si il garde la même structure basique : concombre + yaourt + ail, il change selon les cuisiniers, selon les régions. Voici un aperçu de 2 variantes glanées pendant nos pérégrinations : – TZATZIKI HALKIDIKI Ingrédients : Un concombre : angouraki Yaourt à la grecque riche (type yaourt dessert) : giaouti tin elliniki une gousse d’ail : skordo huile d’olive : elaiolado aneth : anitho Recette : Peler le concombre, le vider de ses graines et le couper en petits dés. Le placer dans une passoire avec un peu de sel, laisser égoutter. Verser le yaourt dans un saladier. A l’aide d’un presse-ail, écraser une gousse d’ail dans le yaourt. Secouer la passoire contenant le concombre, vérifier qu’il s’est bien dégorgé de l’eau. Si besoin …

Partager

Tisane de menthe poivrée des champs

Partager

Reconnaître la menthe poivrée est simple : les feuilles sont identiques à la menthe que nous connaissons, c’est à son sommet que la menthe poivrée se distingue par sa petite fleur violacée. Elle ne pousse pas seule, cherchez plutôt un buisson. Cueillez un bon gros bouquet et attachez le à sa base avec une petite corde ou un élastique. Pendez-le bouquet à l’envers et laissez le sécher pendant 3/4 jours. Vérifiez bien que les feuilles à l’intérieur du bouquet soient bien sèches également. Quand tout est bien sec, arrachez chaque feuille et chaque fleurs que vous déposerez les dans un bocal vide propre et sec. Voilà votre tisane digestive est prête. Quand votre eau boue ajoutez dans votre théière une dizaine de feuilles et une ou deux fleur(s), laissez infuser 10 bonnes minutes. Dégustez !

Partager

The crème calmante

Partager

Crème calmante contre les piqures, les rougeurs, et les petits boutons qui démangent ! ingrédients : – des feuilles de plantain – de l’huile d’olive (vierge extrait à froid, et bio de préférence) – de la cire d’abeille recette : Remplir un bocal de feuilles de plantain ciselées. Couvrir les feuilles d’huile d’olive, fermer le bocal et laisser macérer trois semaines. 3 semaines plus tard, faire chauffer la cire dans une casserole jusqu’à ce qu’elle soit liquide. Filtrer le macérat et l’ajouter à la cire liquide. Mélanger dans la casserole verser dans le bocal et touiller le mélange jusqu’à ce que cela durcisse. Appliquer directement sur votre peau en cas de besoin !

Partager

Perches & Harengs à la finlandaise

Partager

Kala keittö (se dit kala’ keïteuh) Soupe de poisson Ingrédients Poisson : kala Perche : ahven (se dit ah’rven) Patates : peruna (sedit perrona) Patate douce batatti (se dit batat’ti) Oignon : sipuli (se dit sipoli) Gingembre : inkivääri (se dit inkivââri) Bouillon-cube de légumes : vihannes liemi kuutio (se dit vianèss liémi koutïo) Aneth : tilli Indications Faire bouillir une grande casserole d’eau. Vider et écailler les poissons. Couper grossièrement les patates et patates douces. Trancher les oignons et ciseler l’aneth. Couper le gingembre en tout petits cubes. Quand l’eau boue ajouter le bouillon cube, les patates et patates douces. 10min plus tard ajouter l’oignon, l’aneth, le gingembre. 5min plus tard plonger les poissons entiers dans la soupe, la tête la première de manière à faire dépasser le bout de la queue. 20min plus tard c’est prêt ! Recette alternative : la perche au feu de bois… No comment ! Sinappisilli Sauce hareng-moutarde Ingrédients Du sinappisilli (une sace typiquement finlandaise à base de hareng et de moutarde) De l’aneth : tilli Des pommes de terre …

Partager

La saucisse insulaire

Partager

Sur l’île de Fanø nous sommes accueillis à bras ouverts par Susanne. Originaire d’une île plus à l’est du Danemark, elle est installé sur Fanø depuis 12 ans où elle est infirmière pour la communauté de commune de l’île. Quand nous passons le portail de son jardin elle nous demande de bien refermer derrière nous car les biches raffolent de ses plantes et autres délices du potager. Susanne va nous apprendre à cuisiner un plat et un dessert typiquement danois. Kold kartoffel salat & pølser traduction : saucisses et salade froide de pommes-de-terres Ingrédients – 1 oignon, løg (se dit loy) – 800g de petites patates, små kartoffel (se dit smo kartofeul) – 250g de crème fraîche – 100mL de yaourt liquide, yogurt – ciboulette, purløg (se dit pourloy) – huile de tournesol, solsikke olie – saucisses du boucher, slagter pølser (se dit sléter pulser) Recette – Faire cuire les patates en avance pour qu’elles soient froides et dures – Râper l’oignon pour en avoir un résidu très fin – couper les patates en fines …

Partager

Scones façon Mairead

Partager

Mairead vit à Bunbeg avec ses trois enfants et son chien croisé Jack Russel “nibbles”. Nos chaussures apprennent à leurs dépends que cela signifie “grignoter”. Mairead est une ancienne professeure des écoles Montessori, méthode éducative alternative. Elle nous explique que pour elle il est primordial de “laisser vivre” les enfants sans les couver à outrance, et de les faire sortir le plus souvent possible pour ne pas les scotcher devant les écrans omniprésents. Ce soir les enfants de Mairead sont absents mais elle a des invités : Elaine et sa fille de 13 ans Sarah. Cuisine entre femme donc ce soir. INGREDIENTS 225g de farine 150ml de lait une pincée de sel 25g de sucre 25g de beurre 1 oeuf RECETTE Versez la farine dans un saladier puis ajoutez le sucre, le beurre et le sel. Malaxez soigneusement avec vos doigts et non vos paumes pour créer un mélange homogène et très fin comme du sable. Incorporez progressivement le lait en mélangeant avec un couteau. Une fois que cela forme une belle pâte, faites-en une boule …

Partager
bocaux

Le pourquoi du bocal

Partager

Un voyage en van ça se prépare. C’est de la logistique. Comme un départ en bateau. Vous ne partiriez pas en mer sans vivres, et bien là c’est pareil vous ne partez pas sur la route sans avitaillement! Bon, ce constat fait… que charge-t-on? Alors on n’est pas sur un bateau de course, à couper les manches de nos brosses à dents pour s’alléger : on a de quoi charger du lourd! Et si on manque de place, on largue du lest (des fringues, on a toujours trop de fringues) : parce que  la boustifaille c’est vitale. Une question de survie. Si par exemple vous randonnez dans la belle mais humide campagne anglo-saxone , et que vous ne pouvez donc dignement pas vous tourner vers un restaurant local (sanglier bouilli oblige), alors votre salut tient de votre cuisine embarquée. Et si on ne parle pas Haute-Cuisine, ou Gastronomie, on cause “bonne bouffe” tout de même! Et, fourbu mais heureux, quoi de plus réjouissant qu’entendre mijoter un bon plat en sauce à l’heure de l’apéro, pendant que le soleil se couche derrière les montagnes (ou …

Partager