Articles phares, Inspiration
comments 3

Foster Huntington, the #vanlife godfather

#vanlife godfather
Partager

C’est l’histoire d’un mec qui a décidé de donner un coup de volant dans sa vie. Un mec qui a choisi de ne pas s’embarquer sur l’autoroute, pour lui préférer les jolies petites routes. Un paquet de mecs en parle, rares sont ceux qui le font, et encore plus ceux qui le font bien et le partagent avec un talent et succès énervant.

L’histoire de ce mec est jolie et rose comme un coucher de soleil sur les confins de l’Oregon. Foster s’emmerde sec dans une fac paumée du Maine dans laquelle il est arrivé sans trop le vouloir. Il trompe son emmerdement en sortant A Restless Transplant, un blog vite repéré par un designer de Ralph Lauren qui lui propose un job à New-York.

A Restless Transplant

Trop de temps passé derrière un bureau achève de l’emmerder, et l’incite à travailler sur un projet personnel, The Burning House.  Ce blog photo matérialo-minimaliste d’inspiration Wabi-sabiste (!) est à son tour rapidement repéré par une maison d’édition qui lui propose d’en tirer un livre.

The Burning House

Foster encaisse l’avance de pognon et la décaisse aussitôt pour s’acheter un van (VW Synchro), quitter son job et partir sur les routes créer le célèbre #vanlife et sortir Home Is Where You Park It, un bouquin dont les sold out succèdent aux éditions.

Home Is Where You Park It

Il laisse enfin refroidir son moteur pour prendre le temps de construire sa maison et son bureau dans les arbres, sur les bords de la Columbia River Gorge. Et d’en retracer l’aventure dans The Cinder Cone, puis d’en faire un bouquin, of course!

La vie en van (#vanlife) de Foster Huntington lui a permis de construire sa philosophie de vie, recentrée autour des choses essentielles et suffisantes à son/au bonheur.

« I’d love to get people to think they don’t need a ton of shit to be happy and maybe see how rewarding living and traveling in a van can be. I think living, or at least spending some time, in a van is such a good way to get out and see the world ».

Home Is Where You Park It compile des photos de vans croisées sur la route et des anecdotes de gens qui se déplacent ou vivent en van.

#homeiswhereyouparkit

Home Is Where You Park It

Home Is Where You Park It

Home Is Where You Park It

Home Is Where You Park It

 

Home Is Where You Park It

Home Is Where You Park It

Home Is Where You Park It

Partager

3 Comments

  1. Noyer says

    Bien reposant ce petit article dans nos vies d’hyper connectés / hyper actifs.
    Ca donne envie mais sauter le pas… pas facile, ou alors pas assez courageux ?

  2. Stella says

    Ce sont nos propres barrières qui nous empêchent de sauter le pas ! Nous avons besoin à la base de nous nourrir , nous abriter et d’amour, de partage, le reste est superficiel , Ecoutons-nous, nous n’ avons qu’une vie, c’est justement pour l’a vivre et aller vers ce qui nous prend aux tripes !

  3. Stella says

    L’article est très riche, on a l’impression d’y être, la connexion aux éléments et à soi même sont la source du bohneur. Foster a eu une idée hors du commun, la vidéo est fabuleuse ,la musique choisie planante. Je n’imagine pas le contenu de son livre !

Laisser un commentaire