Articles phares, Exploring Europe 2016
comments 3

Les 150 chevaux d’outre-Manche

Partager

Victoria et Richard habitent dans le sud de l’Angleterre, dans le petit village de Elsted, au nord de Portsmouth. Leur jolie maison est entourée de pommiers et de cabanes construites par leurs deux petites jumelles Béatrice et Daisy. Nous nous sommes rencontrés sur Mull en Écosse lors du tournoi de « rugby seven ». Et ils nous ont gentiment invité à partager un bon barbecue chez eux, sur notre route vers le sud.

Richard gère avec son frère une bijouterie à Londres, et il nous explique que dans deux jours il portera chapeau haut-de-forme et queue-de-pie pour présenter A LA REINE une broche créée pour ses 90 ans. A nos yeux la famille royale fait partie de ce folklore anglais immuable qui nous étonne autant qu’il nous passionne. Quoiqu’il en soit, c’est quand même la classe…!

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Mais avant cette rencontre royale il y a demain une course hippique au domaine Goodwood. Et Victoria et Richard nous y invitent ! Il s’agit d’une soirée très chic et glamour à l’hippodrome, d’abord six courses puis piste de danse au rythme d’un DJ international. Nous sommes surexcités !

CHALLENGE N°1 Se mettre sur son 31
Tenue correcte exigée c’est écrit sur le carton ! Elsa a bien une robe mais question chaussures, les tongs ne suffisent pas. Chaussant 3 pointures de plus que Victoria elle court dans le magasin le plus proche. Pour les hommes c’est “chemise-veste-cravate” obligatoire, et là aussi Bertrand n’a pas vraiment prévu le coup. Heureusement Richard a tout ce qu’il faut. Nous voilà fins prêts pour arpenter l’hippodrome avec classe.

© Bertrand Lanneau

CHALLENGE N°2 Étudier les chevaux
A peine arrivés nous admirons les chevaux sur la “parade” et nous étudions minutieusement leurs formes, pedigree et résultats récents. Du moins on fait semblant parce que c’est franchement incompréhensible 😉

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

CHALLENGE N°3 Parier sur le bon cheval
Les joueurs tournent autour des tableaux de paris pour dénicher la meilleur affaire auprès des bookmakers. Les jeux sont faits, rien ne va plus.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

CHALLENGE N°4 Gagner le jackpot
Loin d’abord, les chevaux se rapprochent et réveillent la foule qui bourdonne et gronde. Sur la dernière ligne droite tout le monde saute et crie pour encourager son champion ! VICTOIRE on a gagné ! Bon, seulement une course sur six, mais c’est déjà une grande fierté.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

CHALLENGE N°5 Danser pour se réchauffer
La piste de parade des chevaux s’est transformée en piste de danse. La foule élégante se presse pour danser sous les jeux des lasers et projecteurs et les rythmes de « Sister Bliss ».
Malgré nos pieds souffrants, nous saluons bien bas Victoria et Richard pour cette soirée bercée d’originalité et d’excentricité anglaise.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Nous renfilons nos tongs et nous glissons dans le confort de notre van en nous murmurant que le voyage et ses rencontres réservent décidément de belles surprises. Nous nous endormons en comptant les chevaux de Patrick, qui en a 150 quand même (héhé), fins prêts à reprendre la route demain pour sauter outre-Manche, et bientôt quitter le Royaume-Uni.


[Sur la route, au 50°53’31.7″N and 0°44’31.3″W]

Partager

3 Comments

  1. DOUGET Roger & Pierrette says

    Vous êtes sublimes tous les deux; quand j’ai lu 150 chevaux, je croyais que vous é&croiviez à propos de la puissance de votre véhicule (MDR)
    Le cheval est vraiment une très belle créature.
    Nous partons pour deux semaines, mais notre aventure se limite aux routes du Limousin et de l’Auvergne. Pour le moment le temps est pourri, mais la semaine prochaine sénior Météo nous prédit du soleil.
    Bonne continuation.
    R&P

  2. @Roger&Pierrette nous vous souhaitons de très belles vacances dans notre belle France. Il parait que le printemps n’est pas très clément… Nous sommes plus chanceux pour l’instant mais nous grimpons vers le nord ça risque de se refroidir !

    @Francis, j’espère que tu rencontreras Bertrand bientôt ! Des bisous

Laisser un commentaire