Articles phares, Exploring Norway 2018
Leave a comment

Sur la route – Des Lofoten à Tromsø

Partager

Ça faisait longtemps, et ça avait manqué à tout le monde : on va reparler d’itinéraire, en l’occurrence de comment rallier Svolvær à Tromsø avec souplesse et efficacité. Car, une fois n’est pas coutume, la solution que nous vous proposons ne rallonge pas le trajet de plusieurs heures en vous faisant passer par des endroits improbables. Sans aller jusqu’à affirmer qu’elle vous fera gagner du temps, l’option que nous avons choisie permet tout de même d’économiser quelques kilomètres (parcourus en bateau).

Depuis Svolvær, cap sur Andenes pour environ trois heures de jolies routes, en sautant des îles Lofoten aux Vesterålen. Pour ceux qui comme nous seraient partis tard de Svolvær, nous avons trouvé une petite aire parfaite pour la nuit (coord. dans le carnet de route).

Les autres pourront viser la traversée jusqu’à l’île de Senja le jour même (environ 92 euros pour un van, son conducteur et un passager). Un voyage absolument magnifique pour peu que vous ayez un minimum de visibilité, l’arrivée sur Senja étant particulièrement spectaculaire !
En ce qui nous concerne, le voyage s’est fait quasi intégralement sous la pluie, il a donc plus souvent été question de trouver un café pour travailler (et manger des gaufres) que de profiter des grands espaces. Mais même par temps gris et pluvieux, impossible de rester insensible à la beauté des paysages de ces archipels, et à l’atmosphère qui s’en dégage.

De Gryllefjord, où débarque le ferry, la route jusqu’à Botnhamn prend une heure et demi, sans compter la pause gaufre à Hamn i Senja, cela va sans dire, avant d’embarquer pour le deuxième segment de l’itinéraire à faire en bateau, de Botnhamn à Brensholmen sur Kvaløya, île aux baleines, en version originale. Les plus chanceux auront peut-être l’occasion d’y apercevoir des baleines à bosse qui font régulièrement ripaille dans les fjords de l’île, voire quelques orques.

Le tour et la traversée de Kvaløya sont, pour ne rien changer, à couper le souffle, entre somptueux reliefs et fjords à l’eau toujours plus claire. Au risque de sonner comme un disque rayé, et on se rend bien compte qu’on dit la même chose depuis le début du voyage, mais c’est comme ça : Kvaløya est un énième coin de paradis (si tant est que la pluie ne vous dérange pas trop). Une fois la traversée (ou le tour) effectuée, Tromsø, la plus grande ville du cercle polaire arctique, n’est plus qu’à quelques kilomètres. Un retour au milieu urbain presque choquant, mais qui n’est pas sans avantages… A nous la douche du camping et le petit-déjeuner du Scandic Ishavshotel !

CARNET DE ROUTE

Spot Dodo Vesteralen : Coordonnées GPS : 68°27’45.1″N 15°20’03.6″E
Andøy Friluftssenter : pour déguster une gaufre aux baies arctiques (cloudberries en anglais)
Adresse : Buksnesfjord, 8484 Risøyhamn, Norvège
Hamn i Senja : un resort hotel sublimissime sur l’île de Senja.. évidemment nous ne nous y sommes pas arrêtés pour dormir mais plutôt pour s’abriter de la pluie, prendre un goûter (gaufre mon amour !) et travailler/recharger nos appareils…
Adresse – Hamnveien 1145, 9385 Hamn, Norvège

MAP AU JOUR LE JOUR #DYA2018 – EXPLORING NORWAY

Partager

Laisser un commentaire