All posts tagged: Drive Your Adventure

Bien préparer son road trip en Norvège !

Partager

Alors que nous nous dirigions à toute allure vers la Norvège (on avoue que dépasser les 70km/h sur l’autoroute nous change vraiment du Lieutenant), on a profité des quelques jours qui nous séparaient de notre destination pour rédiger et partager avec vous quelques conseils pour bien préparer son voyage en van dans ce si beau pays !

Partager

DYA 2018 : Ca part de là !

Partager

Il y a un peu plus d’un mois, nous découvrions avec presque autant de surprise que de plaisir que nous avions été sélectionnés pour prendre les commandes de la saison 2 de Drive Your Adventure. Un mois à trépigner avant de partir en Norvège, c’est long… mais un mois pour préparer l’aventure passionnante que ce voyage sera, c’est aussi très court ! Vous voulez savoir ce que nous avons fait depuis le coup de téléphone qui a changé notre été ? Petit résumé !

Partager
Roammates

Mais qui est Roammates ?

Partager

Alors que Clémence, Nel et Thomas – alias Roammates – préparent activement Exploring Norway 2018 et leur expédition vers le Grand Nord, nous en profitons pour leur confier officiellement les clés de Drive Your Adventure ! Après un recrutement aussi passionnant qu’ardu parmi une foule d’équipages aux talents et motivations extraordinaires (merci encore à tous pour ces bons moments !) nous sommes désormais impatients d’apercevoir le soleil de minuit et sentir les premières effluves de morue séchée derrière nos écrans… Alors pour nous aider à patienter, chers Roammates qui êtes aux manettes de la saison 02 de DYA, le temps est échu de diffuser l’épisode 00 : “Mais qui est Roammates ?” ! Merci la team We Van ! C’est parti ! Honneur aux dames, je vous présente donc en pôle position Clémence. Architecte d’intérieur de formation, Clémence est designer d’espace (littéralement) tout-terrain, graphiste, navigatrice, responsable de la communication, photographe, à tendance végétarienne… Une sorte de multi-casquette infinie, ce qui tombe assez bien puisqu’elle a la chance de bien porter les chapeaux ! Et puisqu’on …

Partager

Drive Your Adventure – Exploring Norway 2018

Partager

UNE BELLE AVENTURE… QUI CONTINUE ! Après avoir suivi les pérégrinations de Bertrand & Elsa sur les routes d’Europe lors de la première édition de 2016, WeVan remet le couvert avec une toute nouvelle déclinaison de Drive Your Adventure (DYA) ! Cette année nous vous proposons pendant 2 longs mois d’été de sillonner un pays en profondeur, et de prendre tout votre temps pour vous imprégner de ses plus petits chemins de traverse. La  première destination de ce DYA nouveau format est la Norvège, une terre vanlife par excellence, que nous vous proposons de découvrir en campervan Mercedes Marco Polo. Avec à la clé, parmi beaucoup d’autres belles aspirations, l’édition d’un guide de voyage en van ! Pourquoi pas le premier tome d’une belle collection à venir ? Tout savoir sur DYA – Exploring Norway, en bas de page. AVANT L’AVENTURE, L’INVESTITURE Merci à tous pour vos participations nombreuses, que nous étudions avec beaucoup d’intérêt. Rendez-vous le 1er juin 2018 pour l’officialisation des ambassadeurs Drive Your Adventure – Exploring Norway 2018 ! FAQ L’expédition Jusqu’à …

Partager

À l’italienne

Partager

RISOTTO LE TORE (gluten et lactose free) Ingrédients : un oignon : cipolla 2 tiges de céleris : sedano coulis de tomates du tore : coulis al pomodoro « le tore » huile d’olive du tore : olio d’oliva « le tore » Recette : Couper l’oignon très fins en tout petits cubes, les verser dans une poêle enduite d’huile d’olive. Ôter les feuilles du céleris. Trancher les tiges dans le sens de la longueur. Quand la largeur est suffisamment fine, couper les tiges en tout petits dés. Les verser dans la poêle. Mettre la poêle sur feu fort et faire revenir 5min le céleris et l’oignon. Ajouter le coulis de tomate. Saler la mixture. Laisser le feu fort 5/10min pour que l’eau des tomates s’évapore. Touiller de temps en temps avec une cuillère en bois. Verser le riz à risotto dans la sauce. Touiller sans cesse. Laisser le riz cuire dans le coulis à feu fort pendant 5min puis le baisser sur feu doux. Quand le riz accroche ajouter de l’eau. Réitérer plusieurs fois …

Partager

TZATZIKI !

Partager

En Grèce il n’est pas de restaurant sans tzatziki. Il est toujours présent. Oscillant entre 2,50€ et 4,50€, il se trouve habituellement avec les “mezze” (les petites entrées à partager ou à grignoter avant de passer aux choses sérieuses). Nous avons mangé du tzatziki (presque) chaque jour passé en Grèce. Si il garde la même structure basique : concombre + yaourt + ail, il change selon les cuisiniers, selon les régions. Voici un aperçu de 2 variantes glanées pendant nos pérégrinations : – TZATZIKI HALKIDIKI Ingrédients : Un concombre : angouraki Yaourt à la grecque riche (type yaourt dessert) : giaouti tin elliniki une gousse d’ail : skordo huile d’olive : elaiolado aneth : anitho Recette : Peler le concombre, le vider de ses graines et le couper en petits dés. Le placer dans une passoire avec un peu de sel, laisser égoutter. Verser le yaourt dans un saladier. A l’aide d’un presse-ail, écraser une gousse d’ail dans le yaourt. Secouer la passoire contenant le concombre, vérifier qu’il s’est bien dégorgé de l’eau. Si besoin …

Partager

Étape Météores

Partager

Au beau milieu de la plaine de Thessalie (le centre le Grèce) se dressent des montagnes qui ne ressemblent à aucune autre : les Météores. Il s’agit de sédiments, sable et galets ramenés par un fleuve du nord et déposés ici pendant des millions d’années jusqu’à ce que les eaux se retirent vers la mer laissant ces montagnes de sédiments agglomérés derrières elles. Et le spectacle de ces rochers gigantesques est subjuguant. Les jours de brouillards si vous vous trouvez à leurs sommets vous ne verrez pas leurs bases et ils vous paraîtront flotter dans les airs d’où leurs noms de Météores donné il y a plus de 500 ans par les moines. Car ce site unique n’est pas seulement un parc national classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est aussi un haut lieu de culte pour les chrétiens orthodoxes. Depuis le 10ème siècle des moines s’y réfugient. D’abord en ermites dans les grottes qu’ils atteignaient en grimpant ou en s’aidant de cordages et de bois, puis en y construisant, pierre après pierre, des monastères. …

Partager

Un été grec

Partager

Alors ça y est, c’est l’été, celui des cartes postales et des plages où lézarder. La Grèce et ses 30° quotidien soufflés d’un vent salvateur permettant de ne pas suffoquer. Ils sont loin les bonnets et anoraks du mois de juillet en Norvège. Ici peu de vêtements, nous vivons en maillot de bain ! Moins de vêtements = moins de machines = moins de bazar ! Le van nous semble beaucoup plus grand car nous avons une pièce en plus : l’extérieur. Qu’il est bon de sortir sa table et ses chaises, de tirer un fil pour sécher les serviettes. Le monde est notre salon, et nous nous y plaisons. — Relativiser la route. Pendant ce roadtrip, et c’est plutôt évident, nous conduisons. Nous conduisons beaucoup. Sur plus de 4 mois de voyage, soit 134 jours, il n’y a que 4 jours où nous n’avons pas conduit. Que ça soit une conduite d’une demi-heure ou de 6 heures, nous conduisons chaque jour. Nous nous habituons aux longs trajets. Nous nous nourrissons du paysage portés par …

Partager

Impressions roumaines

Partager

En France beaucoup de petits villages de campagne se dépeuplent. Combien en connaissons-nous ? Leur grande rue principale hébergeait il y a peu un boulanger, un boucher, un coiffeur, un tabac/presse ou autres petits commerçants de proximité. Ils ont fermé les uns après les autres laissant les vitrines vides ou parfois transformées en galeries d’art de fortune. Ces villages que l’on traverse en France et qui n’ont plus de vie. En Roumanie nous avons redécouvert ce qu’était la vie rurale. Le moindre petit village est vivant : les retraités assis devant leurs maisons discutent en regardant passer les voitures, les gamins sont à vélos, la mère de famille sort de la boulangerie et salue deux hommes chapeautés et portant deux grandes faux, les tracteurs croisent les charrettes attelées, il y a du monde à la terrasse du seul bar du coin, bref il y a de la vie. Les villages ont gardé leur âme, leur énergie. La culture de la terre est encore présente et on y sent comme une fierté, un héritage à ne …

Partager

Bons baisers (fermiers) de Banpotoc

Partager

A Banpotoc John et Andrea nous présentent à leurs voisins Tanti Tuta et Nenea Costi (traduire par « tata et tonton »). Ils nous accueillent dans leur ferme comme si nous étions de la famille, grandes embrassades, et apéro en terrasse. Costi sort ses précieuses bouteilles de tsuika et d’afinata. La tsuika est une eau de vie la plus part du temps à base de prune fermentée et l’afinata est une liqueur de baies (dans ce cas précis de la myrtille). Tuta amène les boissons non alcoolisées et le popcorn. Nous voilà attablés dans leur cour à essayer de comprendre le roumain sous l’oeil amusé d’une canne et ses 12 canetons. Seule langue latine au milieu de tous ses pays slaves nous arrivons à détacher quelques mots et parfois même le sens global de la phrase, mais heureusement qu’Elena nous traduit quand ils s’adressent à nous. Costi tient à nous faire la visite de sa ferme, nous le suivons pour le grand tour ! Nous passons les poulaillers bien remplis, des dizaines de canards et …

Partager