All posts tagged: Lettonie

Juste une soirée yourte

Partager

C’est au cap Kolka, alors que nous admirions le coucher de soleil, que nous apercevons cette tente peu commune. Plantée à la lisière de la foret de pins avec vue sur la mer, sa grande toile blanche nous intrigue. En s’approchant nous découvrons que ses propriétaires parlent français. Quelques mots échangés et nous voilà invités à partager une tisane au miel au cœur de ce tipi-yourte. C’est ainsi que Guillaume et Marianne qualifient leur abris. Ils avaient laissé tente et voiture et Lettonie car ils continuaient leur périple jusqu’en Mongolie en transsibérien. Attiloé, leur fille d’un an et demi, les accompagne et a l’air parfaitement adaptée à cet environnement itinérant et de rencontre fortuite. Il y a également Manu, un ami de la petite famille, qui les a rejoint pour partager un bout de voyage avec eux. La tente est spacieuse et confortable, et ce même pour 5 adultes. Nous écoutons avec passion leurs aventures russes et mongoles et admirons leur voyage sac-à-dos avec une enfant si jeune. Loin d’être un poids, Attiloé a souvent été …

Partager

Impressions baltes

Partager

Les paysages sont plats, très plats. Tout est plat même le lac Peipous, 5ème plus grand lac d’Europe, qui n’est jamais plus profond que 15m ! Et Bertrand d’ajouter « en fait, ça m’ennuie les paysages plats. D’un côté on peut voir loin mais d’un autre côté on manque de hauteur pour un meilleur point de vue. Pour la photo c’est plus compliqué. ». Il n’est pas très inspiré par les paysages baltes et a du mal à trouver où poser son objectif. Certainement dû au souvenir grandiose des panoramas scandinaves. — Bertrand est un gentil, et je suis une conciliante. Tous deux cultivons une aversion profonde pour les conflits. Mais parfois comme aujourd’hui il arrive qu’on se prenne le bec. Pas facile de vivre avec sa moitié 24h/7 dans 6m2. C’est à propos de ce qu’il faut prendre en photo ou pas. Bertrand, l’artiste, mise sur la qualité et ne voit pas l’Intérêt de prendre une photo qu’il qualifie « d’inutile ». Moi, l’hyperactive, préfère avoir trop que pas assez quitte à prendre des …

Partager