Articles phares, Exploring Europe 2016
comment 1

Vendredi fleuri

Partager

Aujourd’hui samedi 25 juin 2016 est un jour férié en Suède. Comme chaque lendemain de chaque vendredi qui succède au solstice d’été, le 21. Car hier nous avons festoyé avec nos amis suédois à l’occasion de “Midsommar”, la plus grande célébration publique en Suède après Noël !

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Dans chaque ville le programme est le même, rendez-vous à 15h devant l’arbre de mai pour les festivités. Il s’agit d’une grande croix garnie de lierre et affublée de deux cercles sur chaque coté. Mais avant de venir à la fête il faut se préparer. Tenues printanières voir estivales mais surtout champêtres ! Couleurs claires, tissus légers sans oublier les fleurs ! Le matin, les femmes doivent cueillir des fleurs des champs et se tresser une couronne avec leurs bouquets.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Elsa trouve quelques fleurs sur la route et grâce à la gentillesse et la patience d’Eva (prononcez iiiva) elle apprend à se tresser sa propre couronne ! Eva a de l’expérience coté pédagogie, elle est professeur des écoles depuis plus de 40 ans. Depuis quelques années, dans la ville de Stromstad, elle enseigne le suédois à des enfants immigrés âgés de 7 à 10 ans.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Une fois couronnée vous pouvez vous rendre à l’arbre de mai comme des centaines d’autres familles. Les gens viennent principalement pour leurs enfants car en effet les danses traditionnelles sont assez enfantines. Un trio musical guitare accordéon voix donne le ton et on forme des rondes, on se donne la main, on avance on recule, à droite, à gauche, on tourne sur soi-même, on frappe des mains, on imite des animaux, on touche son voisin de droite puis de gauche, bref un joli moment en famille.

DSC_8830 copie

DSC_8833 copie

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

A peine 30 minutes de danses que tout le monde s’applaudit déjà et peu à peu les rondes se déforment, les enfants courent et jouent partout, les adultes se commandent quelques en-cas sucrés comme des roulés à la cannelle ou des gaufres à la confitures. L’heure avançant chacun repart terminer les festivités par un grand repas familial à la maison.

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau

Le soir venu, la tradition veut que les femmes défassent leurs couronnes et choisissent sept fleurs différentes pour les placer sous leurs oreillers. Si elles rêvent d’un homme en particulier cette nuit là il s’agira de leurs futurs époux ! Elsa a suivi les consignes, vous avez deviné de qui elle a rêvé n’est-ce pas ?

© Bertrand Lanneau

© Bertrand Lanneau


 

[On the road, at the 58°56’27.5″N and 11°11’23.2″E

Partager

1 Comment

  1. Douget Roger & Pierrette says

    Ils ont raison de profiter de la belle saison, elle est si courte pour eux. A la belle saison les fleurs et les fruits poussent très vite, le temps est compté et la nature se débrouille pour vivre quand elle peut.

Laisser un commentaire